Aller au contenu
84 sauvetages de suite avec les Dodgers

«Beaucoup d'émotions, beaucoup de souvenirs» -Éric Gagné

«Beaucoup d'émotions, beaucoup de souvenirs» -Éric Gagné
Éric Gagné à Los Angeles mercredi soir / AP/Mark J. Terrill

Les Dodgers de Los Angeles ont célébré, mercredi soir, le 20ᵉ anniversaire des 84 sauvetages consécutifs d'Éric Gagné.

Au micro de Jérémie Rainville, aux Amateurs de sports, le Québécois commente le moment où il s'est rendu sur le monticule au son de Welcome To The Jungle, de Gun' N' Roses.

«C'était beaucoup d'émotions, beaucoup de souvenirs. C'était vraiment le fun. C'était beau. J'ai eu de la misère un petit peu à garder mes émotions à l'intérieur. J'ai versé une couple de larmes, mais c'était vraiment le fun. C'était vraiment un beau souvenir que j'ai eu.»

«Ça fait 20 ans de ça. On dirait que ça fait deux, trois ans, mais le fait de venir sur le monticule au Dodger Stadium, c'est vraiment impressionnant de voir les fans encore m'acclamer. J'ai eu une belle carrière, beaucoup de hauts, beaucoup de bas, mais les fans étaient là et ils m'ont aidé énormément. C'était vraiment, vraiment le fun.»

Avec le recul, comment celui qui avait le surnom «Game over» perçoit-il ce record?

«J'ai tellement eu de chance: 84 en ligne, c'est deux ans et demi quasiment... Moi, j'avais bien lancé, mais aussi parce que la défensive en arrière de moi était là. C'est le fun de s'en rappeler, mais je le savoure beaucoup plus là que quand j'étais dans la séquence pendant deux ans. C'est quelque chose dont je suis vraiment fier de ce que j'ai fait. C'est vraiment une statistique d'équipe.»

Les chiffres: 84 sauvetages en 87 manches et deux tiers, 139 frappeurs de retirés, deux points accordés et aucun circuit.

On écoute Éric Gagné...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jérémie Rainville

«Il faut bouger pour se donner la chance d'être compétitif» -Wandrille Lefèvre
«Il faut reconnaître au CIO sa capacité à s'adapter» -Philippe Cantin
Val Saint-Côme: du ski en hiver et du vélo de montagne en été

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00