Aller au contenu
Sentiment d’insécurité et criminalité

«Je pense que la situation est alarmante» -Marc Ouimet

«Je pense que la situation est alarmante» -Marc Ouimet
Une opération policière à Montréal / Cogeco Media

Selon le rapport annuel du SPVM présenté lundi, le sentiment d’insécurité des Montréalais et la criminalité sont en hausse dans la métropole.

C'est un sentiment subjectif, bien sûr, mais ce sentiment subjectif des répondants est appuyé par les données. En 2023, toutes sortes de crimes sont en augmentation.

Les voies de fait, notamment tout ce qui est crime contre la personne, ont augmenté de 13 %. Les crimes contre la propriété ont augmenté de 11 %.

Comment explique-t-on tout ça?

Marc Ouimet, professeur retraité de l’École de criminologie de l’Université de Montréal, tente de répondre à la question au micro de Patrick Lagacé.

«J'ai été très surpris parce que j'ai passé 35 ans à expliquer la baisse de la criminalité et tout d'un coup, depuis quelques années, on voit que ça augmente. Et j'ai commencé à regarder les chiffres de Statistique Canada. Et ma surprise est grande.

«En fait, pour le Québec, la plupart des formes de crimes violents augmentent... Pas de peu, augmentent de 20, 30, 40, 50, 100 % pour ce qui est des agressions sexuelles et des crimes d'armes à feu. Donc, c'est des hausses très importantes. Je pense que la situation est alarmante.»

«Il y a très peu de travaux ou à peu près rien qui existe actuellement, malgré que la hausse soit aussi observable ailleurs. Il n'y a donc pas de données, il n'y a pas de travaux qui ont porté là-dessus. Ce qu'on peut faire, c'est des hypothèses. Voir quelles seraient, selon nous, les causes de cette nouvelle hausse, mais il n'y a pas encore de données.

«Toutefois, ces données-là, je tiens à le préciser, existent. Le SPVM, le ministère de la Sécurité publique ont toutes les données sur tous les crimes commis depuis des années. Il s'agit de faire des analyses statistiques pour voir qu'est-ce qui augmente. De quoi est faite la hausse? Qui les fait? Où? Comment? Pourquoi?»

«On est en train de se réveiller avec une explosion de la violence et personne n'a vu le coup arriver. On était occupés à d'autres sujets, d'autres intérêts. Mais je pense qu'il va falloir que ça se fasse et le plus tôt sera le mieux. Parce que la hausse de la criminalité, quand ça commence à baisser, ça baisse, quand ça augmente, ça augmente, puis ça va continuer à augmenter de manière importante selon moi.»

On l'écoute...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Alain Farrah et Patrick Lagacé officialisent leur amitié en ondes
«Vous parler à ce micro est un immense privilège» - Patrick Lagacé
L'histoire de Catherine et de Patrick en chansons

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30