Aller au contenu

Les capacités cognitives de Joe Biden sont mises en doute

Les capacités cognitives de Joe Biden sont mises en doute
Joe Biden / La Presse Canadienne

Un véritable coup de massue a été asséné au président américain Joe Biden. Pourquoi? Parce qu'un procureur spécial chargé d'enquêter sur la manière dont M. Biden a géré des documents secrets dans le passé, a porté un jugement lapidaire sur son état mental. Le procureur spécial a décrit le président des États-Unis comme «un homme bien intentionné, mais un homme âgé avec une mauvaise mémoire.» 

Écoutez la spécialiste de la politique américaine, Valérie Beaudoin, et le chroniqueur à La Presse, Yves Boisvert, en discuter avec l'animateur Philippe Cantin. 

«C'est très dur, d'autant que c'était déjà considéré comme son talon d'Achille. Même lors de la campagne électorale précédente, Trump lui a donné le surnom de ,''sleepy Jo''. Il dégage une image de fragilité, physiquement et vocalement», lance Yves Boisvert.

«Je me mets dans la peau d'une électrice américaine d'avoir un grand-papa qui perd un peu la mémoire, mais qui est sympathique, ça ne m'inspire pas confiance. Le problème, c'est que de l'autre côté, l’autre personne (Donald Trump), au parti républicain, est-ce qu'elle inspire plus confiance aux Américains? Je pense que la réponse est non», ajoute Valérie Beaudoin.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Valérie Beaudoin

«Les policiers ont pris 77 minutes avant d'entrer dans l'école»
Vindredi Groovy, spécial Latino Fuego Fuego
Une campagne de séduction pour conquérir des électeurs libertariens

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00