Aller au contenu
Bien avant les élections

Des fonctionnaires fédéraux savaient que la Chine allait s'ingérer

Des fonctionnaires fédéraux savaient que la Chine allait s'ingérer
Erin O'Toole lors de son témoignage / La Presse Canadienne

L'ancien chef du Parti conservateur, Erin O'Toole, a témoigné devant la Commission fédérale sur l'ingérence étrangère à la suite de tentatives chinoises pour faire changer le résultat électoral en 2021.

L'ingérence chinoise lui aurait coûté entre 5 à 9 députés, estime Erin O'Toole.

Or, ce n'est pas l'unique information intéressante qui ressort de son témoignage à Ottawa. Il raconte que le Groupe de travail sur les menaces en matière de sécurité et de renseignements visant les élections, composé entre autres d'hauts fonctionnaires, était au courant des mois avant les élections que la Chine allait tenter de s'ingérer dans les élections fédérales... 


Écoutez la chronique de Philippe Cantin au micro de Patrick Lagacé sur le sujet. 

«Ce groupe de travail-là était au courant que la Chine allait tenter des opérations d'ingérence dans les élections. Ils ont convoqué des représentants de chacun des partis, mais ce qui leur ont dit, c'était rien de conséquent. Ils leur ont dit des banalités. Et finalement, il y en a même un qui a dit: ''Finalement, c'était un cours de cybersécurité 101.'' Alors, on n'a pas dit tout ce qu'on savait. Pourquoi? Parce que c'est secret. Oui, mais je veux bien que ce soit secret. Mais d'un autre côté, si on veut prévenir, prémunir, il va falloir qu'on dévoile un certain nombre d'informations pour permettre aux gens de se protéger contre ça.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

La revue politique de la semaine
Retour sur l'éclipse avec Martin Carli
Argent et rencontres amoureuses: les conseils de Meeker Guerrier

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Même le week-end
En direct
En ondes jusqu’à 11:00