Aller au contenu
Lutte aux crimes armés

«À défi égal, Laval devrait recevoir une aide égale» -Stéphane Boyer

«À défi égal, Laval devrait recevoir une aide égale» -Stéphane Boyer
Patrick Lagacé / Cogeco Média

Le maire de Laval Stéphane Boyer à dénoncé, lundi, un sous-financement de la lutte aux crimes armés sur son territoire et une injustice quand il se compare avec Montréal.

Fait étonnant: il a dénoncé le gouvernement caquiste alors que François Bonnardel, le ministre de la Sécurité publique, était à ses côtés pour annoncer une aide financière trois fois moindre que ce que demandait le maire lavallois aux dernières élections.

Au micro de Patrick Lagacé, Stéphane Boyer maintient sa position.

«L'année dernière, le gouvernement du Québec avait annoncé une aide de 250 millions $ à la Ville de Montréal pour les aider à embaucher plus de policiers. À Laval, on a un nombre de meurtres et un nombre d'événements avec les armes à feu très comparable à ceux de Montréal, au prorata de notre population.»

Le maire de Laval avait d'ailleurs contacté, l'an dernier, la ministre de la Sécurité publique pour lui manifester son «insatisfaction vis-à-vis ce que je considère comme étant une injustice. À défi égal, Laval devrait recevoir une aide égale.»

Le maire Boyer a depuis eu des discussions avec le nouveau ministre de la Sécurité publique, à qui il «demandait 60 millions $, ce qui équivaudrait à une aide comparable à celle de Montréal, au prorata de notre population.

«Un an plus tard, on reçoit une somme trois fois moins importante. Évidemment, je suis reconnaissant du 20 millions de dollars, mais pour moi, c'est une injustice. La vie d'un Lavallois ne vaut pas moins que celle d'un Montréalais et c'est ce que j'ai souligné en conférence de presse.»

On l'écoute...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Le cynisme à la sauce montréalaise
Maladies chroniques: «On abandonne [les patients]»
Meeker est envieux des grands événements sportifs internationaux

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00