Aller au contenu

Trop de demandes pour l'initiative Les Fées Marraines

Trop de demandes pour l'initiative Les Fées Marraines
Un magasin de robes de bal. / La Presse Canadienne

Alors que la saison des bals de finisssants se pointe à l'horizon, les jeunes vont commencer à magasiner leur tenue pour cet événement majeur dans la vie d'un jeune qui termine le secondaire. Or, l'inflation a fait bondir les demandes de tenues secondes mains pour Linda Blouin, présidente et fondatrice des Fées Marraines, qui peine à répondre aux demandes. 

Cette initiative offre des tenues secondes mains à ceux et celles qui ne peuvent se permettre d'acheter des vêtements neufs pour le bal de finissants. 


Écoutez Linda Blouin au micro de Patrick Lagacé sur l'initiative les Fées Marraines, maintenant présente dans près de 150 écoles secondaires. 

«Ça a complètement explosé. On avait l'objectif d'habiller 400 jeunes aux journées boutique-robes parce qu'on ne fait pas de discrimination. Et puis on a eu 470 demandes. Pour les garçons, l'an dernier, c'était 125. Cette année, on a doublé notre service, puis on déborde à 275. Alors, comprenez qu'on ne veut pas laisser personne en arrière. Mais on est neuf bénévoles qui tiennent ça à bout de bras. Et puis on va avoir besoin de soutien des gens.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Bombardier digère mal l’arrivée de Boeing…
Les finales de conférence dans la LNH et la NBA débutent
«Pour arriver aux studios, ça m'a pris 1h30 depuis Pointe-aux-Trembles»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00