Aller au contenu
Le DG des Flyers au micro de Mario Langlois

«Cutter Gauthier ne voulait rien savoir de nous jaser» -Daniel Brière

«Cutter Gauthier ne voulait rien savoir de nous jaser» -Daniel Brière
Le directeur général des Flyers Daniel Brière / (Bruce Bennett/Getty Images)

Les Flyers ont tout tenté pour discuter et jaser avec le clan de Cutter Gauthier, mais sans succès. L’espoir, qui aura bientôt 20 ans, ne retournait même pas les appels de l’organisation qui l’a repêché au cinquième rang en 2022.


Écoutez le directeur général des Flyers, Daniel Brière, au micro de Mario Langlois.


«On a essayé à plusieurs reprises d'entrer en contact avec lui et sa famille, mais ils nous ont dit qu'ils n'étaient pas intéressés.

«Il (Cutter Gauthier) ne voulait rien savoir de nous jaser, de nous parler. Il nous a dit que c'était mieux pour tout le monde qu'on ne sache pas la raison de sa décision et qu'il voulait seulement être échangé et passer à autre chose. On a attendu, on a essayé, on lui a donné de l'espace, on a essayé de revenir pour le rencontrer, mais non il ne voulait rien savoir de nous jaser. Ça rendait les choses difficiles.» 

Le DG a donc décidé de tâter le terrain et les performances de Gauthier au Championnat mondial junior ont permis d’obtenir un jeune défenseur prometteur, Jamie Drysdale, et un choix de deuxième tour au repêchage des Ducks d'Anaheim.

«Un des joueurs très intéressants pour nous, c'était Jamie. On voulait rebâtir notre défensive et avec un gros morceau comme lui, ça avait du sens (...) C'est tout un talent. S'il peut rester en santé, on pense que ça va être un bon échange.»

Brière reconnaît qu'il voit Drysdale comme un investissement à long terme, mais il a bon espoir que ce dernier puisse venir aider l'équipe en avantage numérique pour la deuxième moitié de saison. Les Flyers connaissent des difficultés à ce chapitre, avec à peine 10% d'efficacité, ce qui leur confère le dernier rang du circuit.

Les séries dans le collimateur

Avant les matchs de mardi soir, les Flyers (20-14-6, 46 points) occupaient le troisième rang dans la Métropolitaine. Si les séries commençaient mercredi, Philadelphie aurait son billet pour le tournoi printanier.

«Je te dirais qu'on ne s'attendait pas à être aussi haut au classement, mais je ne croyais pas non plus qu'on soit dans les derniers non plus. On a mieux joué que ce à quoi je m'attendais. C'est excitant et c'est bon pour nos jeunes joueurs qui se développent. Accédera-t-on aux séries? Il n'y a rien de garanti, mais à la mi-saison, de faire partie des huit équipes dans le portrait, c'est le fun. Mais, on sait très bien que ça peut changer vite.»

Le gestionnaire n'a pas voulu trop s'avancer sur les possibilités de devenir acheteur avant la date limite des échanges si son équipe est toujours bien positionnée. Une chose est assez certaine: il ne se voit pas sacrifier des jeunes ni des choix au repêchage.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Mario Langlois

Mathieu Choinière nous parle de la saison à venir
«C'était un joueur exceptionnel et un bon coéquipier à avoir» -Yvan Cournoyer
Revivez le moment de grâce de Jean-Luc Brassard avec lui

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 17:00