Aller au contenu
Des enseignants violentés par des élèves

L'inquiétante montée de la violence chez les enfants

L'inquiétante montée de la violence chez les enfants
Des enseignants de St-Jean-sur-Richelieu ont souvent des cas d'élèves violents. / Getty Images

Les problèmes de violence dans les écoles primaires, comme ceux vécus par des enseignants de St-Jean-sur-Richelieu, sont en progression et illustrent l'importance de redresser la barre, selon le pédiatre Jean-Françcois Chicoine. Le Syndicat de l’enseignement du Haut-Richelieu a notamment fait appel à la CNESST pour qu'elle s'occupe du dossier.

Écoutez l'entrevue de Patrick Lagacé avec le pédiatre Jean-François Chicoine au sujet de la violence dans les écoles.

Selon lui, les troubles violents sont en augmentation depuis la pandémie.

«On a en fait normalement 15 %, à peu près, des enfants de six ans qui ont une sorte de dérégulation comportementale, suffisamment pour donner une claque, faire mal à un petit ami ou casser quelque chose. Quand on regarde ces statistiques-là, probablement à 25 %, donc ça augmente. Je trouve ça triste pour les enfants, je trouve ça triste pour les enseignants et je trouve ça triste pour leur famille aussi», témoigne le médecin au CHU Sainte-Justine et professeur agrégé au département de pédiatrie de l’Université de Montréal.

«Il m'arrive depuis quelques années de retarder, même si les commissions scolaires ne m'aiment pas, la première année à sept ans maintenant, tellement les émotions, les sentiments des enfants ne suivent pas leur intelligence et leurs compétences.»

Les nombreux problèmes s'expliquent notamment par la surexposition aux écrans, avance le pédiatre.

«80 % des enfants surutilisent les nouvelles technologies et ceci a plusieurs conséquences. La première, c'est que ça peut entraîner des troubles de développement manifestes. On fabrique des enfants avec des handicaps, notamment des retards ou des troubles de langage importants, puis des problèmes d'imagination, puisque comme ils s'ennuient pas, ils n'ont pas de jeu libre, ils n'inventent rien.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Controverse Thin Blue Line: «Je comprends les gens des minorités»
«Je ne vous dis pas que c'est jamais arrivé» -David Bowles
Les résultats de la Banque Scotia: la provision et les piments forts

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00