Aller au contenu
Prise de décisions chez le Canadien

«J’adore le fait qu’on n’est pas toujours sur la même page» -Kent Hughes

«J’adore le fait qu’on n’est pas toujours sur la même page» -Kent Hughes
Le directeur général Kent Hughes / Cogeco Média/Kevin Dupont

À moins de deux jours du match d’ouverture de la saison 2023-2024 des Canadiens de Montréal au Centre Bell, l’animateur Mario Langlois s’est entretenu à Brossard avec le directeur général de l’équipe, Kent Hughes.

Survol des questions-réponses...

Combien de temps pour évaluer un joueur?

Kent Hughes: «Tu vois certains aspects d’un joueur, mais je pense que ça dépend du contexte où un joueur se trouve. Si c’est un joueur offensif qui joue sur le troisième ou quatrième trio, je ne suis pas capable de vous dire en 21 jours quel genre de joueur qu’on a parce qu’il y a tellement de choses qui influencent comment un joueur peut jouer.»

Le «morning skate» le matin d’un match, c’est utile?

«Moi, si j’étais un joueur, j’aimerais mieux ne pas aller à l’aréna et avoir plus de chances d’organiser moi-même mon horaire pour le match. Mais je sais que, spécialement pour les vétérans, ça fait tellement partie de leur horaire… Peut-être de l’enlever, ça peut leur nuire.»

Martin St-Louis a parlé de patience agressive?

Kent Hughes: «On veut avoir une mentalité où l’on grandit. Mais patience, ça ne veut pas dire qu’on est en vacances. Même chose au niveau de la gestion de l’équipe. Si on a une chance de faire les séries, est-ce qu’on ferait des échanges? La réponse, c’est oui, si on peut améliorer l’équipe, mais pas si en améliorant l’équipe on sacrifie le futur.»

Est-ce que le Canadien sera encore vendeur cette année?

Kent Hughes: «C’est possible. Si on est hors des séries… Il y a quelques joueurs qui en sont à la dernière année de leur contrat. On va voir quelle valeur ils ont sur le marché et on va prendre des décisions en conséquence.»

Kent Hughes avec Mario Langlois/Cogeco Media/Kevin Dupont

Source: Kent Hughes avec Mario Langlois/Cogeco Media/Kevin Dupont

Cela dit, même si la direction a clairement dit qu’elle ne visait pas les séries éliminatoires, le directeur général n’est pas dupe.

Kent Hughes: «Je m’attends à ce que les joueurs arrivent avec l’objectif de faire les séries. Tu ne peux pas rentrer dans la chambre et dire: «On ne veut pas que vous gagniez le match». Comme coach, c’est vraiment difficile. Les joueurs ne sont pas stupides. Quand tu présentes un alignement qui n’est pas le meilleur alignement, tu envoies le message que «là, on ne veut plus gagner

Comment attirer des joueurs à Montréal?

Kent Hughes: «Il faut qu’on crée un environnement pour attirer des joueurs qui veulent jouer ici. 

Et quel est l’apport de l’entraîneur dans ce processus?

Kent Hughes: «Martin St-Louis, c’est le leader des joueurs. C’est un coach qui accepte les commentaires des autres (…) Il faut trouver le bon moment, par exemple (rires).»

Mais il souligne que le noyau des joueurs est essentiel à la progression.

Kent Hughes: «Si tu n’achètes pas le plan du coach, tu n’avances pas.»

Comment fonctionne la prise de décision chez le Canadien? Kent Hughes a-t-il le dernier mot? Ou revient-t-il au vice-président hockey Jeff Gorton?

«On dirige par consensus et j’adore le fait qu’on n’est pas toujours sur la même page. Parce que si tout le monde est sur la même page, il n’y a pas de défi. Je ne pense pas que tu peux grandir… C’est en équipe qu’on peut avancer. J’ai peut-être le dernier mot, parce que Jeff, quand il n’aime pas ça, peut-être qu’il ne va rien dire. On prend les décisions ensemble.»

Et à quel animal Kent Hughes s'identifie?

Kent Hughes: «Jeff Gorton m'a dit un jour que j'étais comme un écureuil qui cherche ses noisettes...Il m'appelle maintenant le squirrel.» 

Écoutez l'entrevue intégrale...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Mario Langlois

«On a Maxim pour les Rangers et Guillaume pour les Panthers...» -Mario Langlois
«Est-ce que c'est le réveil des Blue Jays de Toronto?»
Finale de la Coupe Stanley: «Les Panthers contre les Stars, c'est ma prédiction»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30