Aller au contenu
Le départ des Expos

«Pour moi, les Expos, c'est un deuil vivant» -Rodger Brulotte

«Pour moi, les Expos, c'est un deuil vivant» -Rodger Brulotte
Gary Carter, André Dawson, Steve Rogers, Tim Raines et Al Oliver à la partie d'étoiles en 1982. / Photo PC

Rodger Brulotte fait partie du paysage médiatique de Montréal depuis des décennies.

Celui qui aura 77 ans sous peu parle de sa vie, de sa passion et de sa carrière dans une longue entrevue avec Mario Langlois, aux Amateurs de sports.

Intimement lié aux Expos de Montréal par l'entremise de son travail d'analyste des matchs à la radio de la formation avec Jacques Doucet, Rodger Brulotte n'a toujours pas digéré le départ de l'équipe.

«Non. Pour moi, les Expos, c'est un deuil vivant.»

Parmi les autres sujets abordés:

  • «Les propriétaires nous ont trahis»
  • «La garde partagée, j’y ai cru»
  • Il veut amener du baseball au Cégep
  • «On a changé le match des étoiles»
  • «Gary Carter m’a «sauvé!»

On écoute Rodger Brulotte...

Cogeco/Kevin Dupont

Source: Cogeco/Kevin Dupont

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Mario Langlois

«On venait ici pour gagner l’or» -André Tourigny
«Mon grand amour, ma grande passion, c'est le tennis» -Isabelle Ethier
Victoire à Big Brother : «C'est un peu ma petite coupe Stanley»

Vous aimerez aussi

0:00
6:57
0:00
6:41
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00