Aller au contenu
Clinique d'aide pour les extrémistes violents

«Les patients sont à 94% des hommes» -La Dre Cécile Rousseau

«Les patients sont à 94% des hommes» -La Dre Cécile Rousseau
Patrick Lagacé / Cogeco Média

Les personnes qui se tournent vers l'extrémisme violent souffrent souvent de troubles d'anxiété, d'humeur ou de stress, comme le dévoile une étude sur laquelle se penche un article de La Presse, jeudi. 

La Dre Cécile Rousseau, pédopsychiatre, professeure à l’Université McGill et chercheuse principale dans l’étude en question, souhaite que ces personnes soient plus facilement prises en charge.

À l'émission Le Québec maintenant, elle aborde cette situation qui touche davantage les hommes et discute de l'équipe clinique de Polarisation du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’île de MTL qui vise à aider les extrémistes violents...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Hélène: «Je l'aime encore, même 35 ans plus tard» -Roch Voisine
Tensions sur les campus américains: «On veut que l'aide à Israël cesse»
Meeker Guerrier et l’humeur sociale maussade en ce moment

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 04:30