Aller au contenu
Au Québec

Faut-il revoir la formation générale au cégep?

Faut-il revoir la formation générale au cégep?
Des étudiants au cégep / Photo : Drazen_ / E+ / Getty Images

Un rapport commandé par le ministère de l'Enseignement supérieur de Pascale Déry et un sondage de la FECQ en 2022 indique que 53% des étudiants trouvent la formation générale du cégep ennuyeuse et inutile. 

C'est ce que pousse Philippe Léger à se pencher sur l'idée proposée par certaines personnes de revoir cette formation et d'en retirer le tronc commun. 

Le coanimateur explique d’abord que ce qui pousse plusieurs personnes à envisager cette possibilité est le taux élevé d'échec dans les cours de littérature et de philosophie, «que l'on considère comme des cours à défis.»

«On se demande si c'est parce que le cours est ennuyant ou c'est parce qu'il y a un nivellement vers le bas. Des témoignages de professeurs au cégep disent que le niveau baisse et que les élèves n'ont pas les connaissances de base nécessaires pour remplir ces cours. Mais, je trouve que c'est une très mauvaise idée [de retirer ces cours]. Ce que j'apprécie de la mission du cégep, de cette formation obligatoire, c'est de créer un univers commun entre les étudiants. Ne pas toujours donner la possibilité d'aller dans tes préférences, et éveiller certaines curiosités en toi que tu n'aurais pas eues autrement...»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Léger

À la découverte des vins de la région de Sherbrooke
Yves Boisvert: «Tout le monde a quelque chose à raconter»
Gabrielle Carle fera partie de la formation canadienne aux Jeux de Paris

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le midi
En direct
En ondes jusqu’à 15:00