Aller au contenu
Débat de société

Est-il acceptable qu'un restaurant impose une politique d'âge minimum ?

Est-il acceptable qu'un restaurant impose une politique d'âge minimum ?
Élisabeth Crête / Cogeco Média

Inspirés par la politique d'âge minimum imposée par le restaurant Bliss à Saint-Louis, où les femmes doivent avoir au moins 30 ans et les hommes 35 ans pour y accéder, Ludovick Bourdages et Étienne Marcoux se demandent si une telle mesure est pertinente.

Ludovick Bourdages est en accord avec cette mesure.

« Moi, je trouve qu'une limite d'âge voit ça un peu comme un code vestimentaire. En fait, ça envoie le message que la place n'est pas un endroit pour prendre un petit repas rapide ou encore une place à party, mais que c'est une destination de prestige et d'occasions spéciales.»

Pour sa part, Étienne Marcoux, chroniqueur au 96.9 CKOI, est opposé à ce genre de mesure.

«Je suis totalement contre, car ça ouvre la porte à la discrimination […] J'ai aussi l'impression que de ne pas avoir la clientèle cible souhaitée démontre qu'il est un mauvais restaurateur. Si tu es bon, si tu es compétent, la clientèle que tu vises, tu vas l'avoir. »

Écoutez le débat...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Ludovick Bourdages

Est-ce que vous critiquez la conduite de votre partenaire?
Les «dad bod» sont-ils inévitables?
«Vive les animaux! Montréal, banlieue, n'importe où!» -Caroline Legault

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00