Aller au contenu
Revue du monde: surtourisme en Espagne

«On utilise l'expression asphyxie touristique» - Philippe Léger

«On utilise l'expression asphyxie touristique» - Philippe Léger
Philippe Léger / Cogeco Média

Tous les dimanches, le coanimateur Philippe Léger fait une petite revue d'article ou d'actualité à l'international qui ont capté son attention. Cette semaine, il se penche notamment sur le surtourisme en Espagne. 

«Le El Mundo, un quotidien espagnol, utilise l'expression asphyxie touristique. C'est-à-dire qu'il y a tellement de touristes que les Espagnols souvent manquent d'air face à ce [phénomène]. On nous explique essentiellement que l'Espagne est dépendante du tourisme à bien des égards pour son économie. On parle de 12,8 % du PIB. Donc, il y a une dépendance, mais tout en étant plus capable du nombre de touristes chaque année.»

Aussi dans cette chronique : 

  • The Guardian: Les végétariens aux Jeux de Paris...

  • Votre chat vous aime plus que vous le pensez, selon The New York Times.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Léger

«Trump a créé le plus gros show au monde depuis 2016»
La mise en demeure  «C'est destiné à éviter d'aller devant les tribunaux»
«Que le tireur ait pu s'installer et tirer, c'est étonnant! » -Yves Boisvert

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00