Aller au contenu

Ottawa envisage de lever les restrictions sur le clonage d'animaux d'élevage

Ottawa envisage de lever les restrictions sur le clonage d'animaux d'élevage
De la viande de laboratoire / iStock / Getty Images Plus

Le gouvernement fédéral souhaite lever l'obligation de déclarer la viande et le lait issus d'animaux clonés.

Bien que Santé Canada ait déclaré que ce type de produits alimentaires est tout autant salubre et nutritif que ceux issus de l’élevage traditionnel, la décision d’Ottawa inquiète les producteurs québécois. 

Le directeur général de l’Union des producteurs agricoles du Québec (UPA), Charles-Félix Ross, était au micro d’Élisabeth Crête jeudi pour faire le point sur la situation.

Monsieur Ross craint que cette décision ait un impact sur la confiance des consommateurs, ainsi que sur le bien-être animal et les exportations.

De plus, le directeur général de l’UPA affirme que son organisation a été écartée des consultations menées par le fédéral sur le sujet.

«La confiance des consommateurs, des citoyens envers les pratiques agricoles au Canada, c'est important pour nous. […] Il faut être transparent dans ce qu'on fait et dans le cas du clonage, ça prend de la précaution.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Élisabeth Crête

«On a quand même vu toujours un Joe Biden qui est de plus en plus faible»
Une application qui répertorie les fréquenteurs en série
Pierre Poilievre réclame la fermeture du centre Benoît-Labre

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00