Aller au contenu
Julian Assange va retrouver sa liberté

«Tout le monde sauve un peu la face dans le règlement» -Alain McKenna

«Tout le monde sauve un peu la face dans le règlement» -Alain McKenna
Julian Assange, le 25 juin / @WikiLeaks, via AP

Le lanceur d'alerte australien et fondateur de Wikileaks, Julian Assange, est sorti de prison au Royaume-Uni. Il devrait retrouver sa liberté après avoir plaidé coupable devant un tribunal américain, mettant fin à une saga judiciaire de 14 ans.

Assange avait été poursuivi pour la publication de documents confidentiels sur les interventions militaires américaines en Irak et en Afghanistan, notamment une vidéo montrant l'assassinat de civils et de deux journalistes de Reuters.

Au micro d'Élisabeth Crête, Alain McKenna, animateur du balado Une tasse de Tech au 98,5 FM et journaliste spécialisé en technologie pour Le Devoir, commente ce dénouement.

«À l'époque, ça avait fait réagir, parce que ce sont des documents qui étaient confidentiels. De l'information qui était très confidentielle, protégée par l'armée américaine, et donc, évidemment l'armée américaine jugeait l'acte illégal et criminel. Mais inversement, Julian Assange, ce qu'il a fait, c'était de mettre au jour une pratique qui est criminelle aussi, donc était extrêmement discutable, mais qui devait être mentionnée.»

«Tout le monde sauve un peu la face dans le règlement, dans la façon dont ça se règle en ce moment au niveau de la justice américaine et un peu aussi au gouvernement britannique. Si la même chose devait se reproduire, est-ce que le gouvernement américain agirait différemment? Je ne pense pas. Disons que les groupes militaires ont tendance à être très sévères par rapport à ces choses-là, et je pense pas que ça s'est amélioré. Mais évidemment, ça a beaucoup fait changer les pratiques et la question de la transparence.»

On écoute Alain McKenna...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Élisabeth Crête

Combien d'autres baisses du taux directeur à venir?
Des policiers de la SQ en service à Paris!
Versez-vous moins de pourboires qu'avant?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Lavallée
En direct
En ondes jusqu’à 12:00