Aller au contenu
Industrie des effets visuels et d'animation

« L'industrie hollywoodienne tourne le dos au Québec» -Matthieu Chatelier

« L'industrie hollywoodienne tourne le dos au Québec» -Matthieu Chatelier
Patrick Lagacé / Cogeco Média

La baisse des crédits d'impôt pour l'industrie des effets visuels et d'animation au Québec pourrait conduire à la mise à pied de 67 % des travailleurs de cette industrie, déplore Matthieu Chatelier, superviseur de la composition d'images dans un studio d'effets visuels.

Le crédit d'impôt du Québec pour cette industrie est passé de 41 à 32 %.

Les grèves des scénaristes puis des acteurs à Hollywood en automne dernier, a également ébranlé l'industrie ajoute celui qui est également chargé de cours en effets visuels à l'UQAT.

«En ce moment, l'industrie tourne le dos au Québec. À la fin du mois de mars 2024, on avait perdu 42 % des employés, parmi les 8000 au Québec, qui sont en mise à pied temporaire. Puis les mises à pied temporaires deviennent permanentes et selon les projections du Bureau du Cinéma et de la Télévison du Québec, on arriverait au mois d'août prochain à 67 % des employés qui perdent leur emploi […] on voit nos collègues, nos amis à droite, à gauche dans les différents studios, perdre leur emploi à vue d'œil. C'est des dizaines chaque semaine. C'est effrayant.»

Toujours selon Matthieu Chatelier, des juridictions telles que l'Ontario, l'Australie ou la Colombie-Britannique offre des avantages fiscaux plus intéressants à cette industrie que le Québec.

Le monde des effets visuels et de l'animation a généré 1,4 milliard de dollars en retombées économiques au cours de la dernière année, au Québec.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

«Elle vit ça dans la solitude quand même» -Jean-Philippe Dion
La Cour suprême américaine rejette une plainte
Saga des terrasses: «On va apprendre de nos erreurs, c'est clair»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 03:00