Aller au contenu

La réputation de gens qui sont injustement salis par des allégations farfelues

La réputation de gens qui sont injustement salis par des allégations farfelues
Le parlement, à québec. / PC/Jacques Boissinot

Le journaliste Tristan Péloquin rapportait mercredi matin dans La Presse qu'un participant du Parlement étudiant du Québec, M. Bergeron, avait été expulsé en raison de rumeurs de violences sexuelles qu'il nie entièrement.

M. Bergeron intente une poursuite en dommages contre l'Assemblée parlementaire des étudiants du Québec et contre ses six administrateurs pour gestes et propos diffamatoires.

Christian Leblanc, associé au cabinet d’avocat Fasken, souligne l'importance de peser ses mots avant de véhiculer des propos sur quelqu'un au micro de Patrick Lagacé.

«Toute communication qui est publique peut entraîner des conséquences diffamatoires pour la réputation de quelqu'un. Et qui dit communication publique dit pas nécessairement une communication de masse. Ça veut dire quelqu'un qui dit quelque chose à quelqu'un d'autre. Et donc on a tous, tous et chacun cette responsabilité avant de s'exprimer sur quelqu'un d'autre.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Saga des terrasses: «On va apprendre de nos erreurs, c'est clair»
1er juillet: combien de personnes vont se retrouver dans la rue?
«La popularité n'est pas un programme politique»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 03:00