Aller au contenu
Freiner l'immigration irrégulière au Sud

«Les seuils seront imposés par l'administration Biden»

«Les seuils seront imposés par l'administration Biden»
Valérie Beaudoin / Cogeco Média

Face à la forte hausse de l'immigration des pays du Sud vers les États-Unis, Joe Biden a annoncé mardi «fermer» la frontière avec le Mexique après avoir accueilli 2500 personnes. 

Le but de cette mesure est de freiner l'immigration irrégulière.


Écoutez Valérie Beaudoin au micro de Patrick Lagacé commenter le sujet, mardi.


«Dès qu'on atteint le seuil de 2500 personnes, on n'accepte plus personne. Ça veut dire si on croise un migrant en situation irrégulière, il rentre pas aux États-Unis pour qu'on traite sa demande, qu'on attende de passer devant un juge pour voir si la demande d'asile est retenue. On le renvoie directement vers le Mexique ou vers le pays d'origine. Alors ça, c'est la nouvelle annonce de Biden. Comment on revient à la normale? Quand il y a eu 1500 personnes et moins pendant sept jours. Et après ça, éventuellement, on recommence le processus régulier. Alors c'est le calcul qui est fait.»

Valérie Beaudoin aborde également la réaction du Parti démocrate face à cette nouvelle. 

Autre sujet abordé:

  •  Le Dr. Fauci était de retour au Congrès, lundi
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Valérie Beaudoin

Steve Bannon devra se présenter en prison d'ici le 1er juillet prochain
Début du procès de Hunter Biden:«Un petit cadeau pour les républicains»
Après Donald Trump, le fils du président Biden est reconnu coupable

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00