Aller au contenu
Traité international contre la pollution plastique

Faut-il bonifier les méthodes de recyclage ou réduire la production à la source?

Faut-il bonifier les méthodes de recyclage ou réduire la production à la source?
Plastique qui pollue l'océan / Photo : mbala mbala merlin / iStock / Getty images Plus / Getty Images

La quatrième séance de négociation de L’Agence des Nations unies pour l’environnement (PNUE), dans le cadre du traité international contre la pollution plastique, se déroulait au Canada du 23 au 29 avril dernier. 

Dans le cadre de ces négociations impliquant 176 pays, quelles visions s'affrontaient sur les méthodes pour remédier au problème du plastique? Le journaliste spécialisé en environnement, Alexandre Shields, se penche sur la question, samedi, au micro de Jérémie Rainville.

«Les pays producteurs de pétrole, souvent, ont une industrie de plastique importante aussi. Donc, ils veulent poursuivre sur cette croissance-là, et que l’on continue d'aller de l'avant avec la production, mais qu'on recycle davantage ce plastique-là. Et il y en a d'autres, tellement pris avec le problème du plastique, qu'ils disent qu'il faut en plafonner la production et la réduire. Il y a vraiment deux groupes de pays qui s'affrontent et actuellement on ne s'entend absolument pas sur la teneur de ce traité.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jérémie Rainville

«Les chances que demain soit son dernier match sont quand même élevées»
«Très, très satisfait de ce premier match préparatoire» -Bruno Heppell
«Je pense qu'il va y avoir des réprimandes»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00