Aller au contenu
Médecine

Une nouvelle politique pour diminuer les déplacements du public au privé?

Une nouvelle politique pour diminuer les déplacements du public au privé?
Une salle d"opération / Getty Images

Le gouvernement du Québec songe à modifier les règles pour diminuer les déplacements incessants de médecins du réseau public au réseau privé. 

Présentement, il faut donner un préavis d'un mois pour se désaffilier. Québec voudrait rendre la chose plus difficile. Il faudrait donner un préavis de six mois. L'idée, c'est de garder les médecins au public pour effacer les listes d'attente.

Le Dr Éric Schrader, chirurgien orthopédiste, s'inscrit en faux contre cette approche. Une semaine sur huit, il va au privé. Pourquoi? Parce qu'il dit qu'il n'a pas assez de temps pour opérer, pas assez d'espace pour opérer et de moyens au public.

Patrick Lacagé lui a parlé. Le Dr Schrader estime que la nouvelle annonce modifierait la donne.

«Ça ne fonctionnerait plus et je trouverais ça dommage parce que ça enlèverait la possibilité aux patients qui le désirent d'avoir accès à ça. Pour certains de mes collègues avec qui j'ai parlé depuis ce matin, en fait, ça ferait juste les pousser vers le privé, on va se le dire.»

«Moi c'est pas la venue que je veux envisager parce que je trouve important mon rôle dans le système public. Je veux revenir là-dessus. J'aime ça offrir mes soins à tous ceux qui en ont besoin. J'ai ma gratitude et mon sentiment d'utilité à faire ça. Malheureusement, je les ai pas, ces ressources.»

Écoutez le Dr Eric Schlader...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Ce à quoi s'expose Donald Trump s'il est reconnu coupable
«Les reconstructions sont plus longues qu'avant» Alexandre Pratt
«Seulement 10% des personnes ne sont pas capables d'avoir un rendez-vous»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00