Aller au contenu

Exagérons-nous avec les pourboires?

Exagérons-nous avec les pourboires?
Terminal qui propose au client de laisser un pourboire / Photo : Sadi Maria / iStock / Getty Images Plus / Getty Images

Est-ce qu'on exagère avec les pourboires? Le chroniqueur économique François Gagnon explique, dimanche, à l'émission Même le week-end, pourquoi il estime qu'on «tombe dans l'excès».

Il souligne que les gens ressentent une pression pour donner un montant en raison des terminaux préprogrammés. 

«Je trouve que c'est mal programmé, dans le sens où la norme c'est à peu près 18%. Dans un restaurant, c'est autour de 15 %. Mais le problème c'est que le 15 % est calculé et sur le montant de la commande et sur le montant de la taxe», souligne le chroniqueur pour montrer à quel point les prix deviennent rapidement très élevés.

Le terminal programmé mettrait aussi une pression au client qui pousserait celui-ci à donner des montants plus élevés. C'est ce qu'affirme le chroniqueur en ajoutant que 65 % des Canadiens disent se sentir obligés, en raison du terminal, de mettre un pourboire qui va souvent au-delà de 15 % du prix d'achat.

«Ceux qui payent en argent comptant ne donnent pas beaucoup de pourboire. Alors on voit que c'est vrai», confirme François Gagnon.

Écoutez-le discuter de cette situation qui semble avoir débuté avec la pandémie...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec François Gagnon

Pourquoi l'inflation risque-t-elle de ne pas s'estomper rapidement?
Prêt COVID aux entreprises : Trudeau refuse de repousser l'échéance
«Méfiez-vous de ce qui est écrit sur les sites d'entreprise»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30