Aller au contenu

Neuf mois de prison pour le cyberharceleur de Sébastien Rioux

Neuf mois de prison pour le cyberharceleur de Sébastien Rioux
Patrick Lagacé / Cogeco Média

Neuf mois de prison, c’est la peine que le cyberharceleur de Sébastien Rioux, Peter Ponca, a reçue après avoir fait vivre un enfer à sa victime durant plus de quatre ans.

Ce dernier ne s’attendait pas à plus d’un ou deux mois de prison pour son cyberharceleur, mais la juge a décidé de donner une peine exemplaire pour démontrer la gravité de la haine sur le web.

Écoutez Sébastien Rioux, documentariste victime de cyberharcèlement, au micro de Patrick Lagacé, qui raconte ce qu’il a vécu.

«On parle de plusieurs centaines de messages qui ont été envoyés sur diverses plateformes en même temps», dit M. Rioux.

«Que ce soit Instagram, YouTube ou sur ma chaîne YouTube, il a créé énormément de faux comptes à mon nom en reprenant des photos que moi, je fais et en insérant des photos à caractère pédophile ou raciste. Il a contacté mes clients pour me faire passer pour un pédophile. Donc ,ça a été vraiment un enfer pendant environ quinze mois et plus je le bloquais, plus il revenait en force avec multiples comptes et multiples messages.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Les effets de se lever à 3h00 du matin sur le cerveau!
«Il faut que tu restes le même gars que tu es» -Paul Arcand
Vindredi groovy, spécial dernière de Patrick Lagacé

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00