Aller au contenu
Cutter Gauthier refusait de jouer avec les Flyers

«Tu devrais porter le chandail puis te la fermer un peu» -Maxim Lapierre

«Tu devrais porter le chandail puis te la fermer un peu» -Maxim Lapierre
Maxim Lapierre / Cogeco Média

Un jeune de 18 ou 19 ans devrait-il pouvoir refuser de jouer pour l’équipe qui l’a repêché avant même d’avoir disputé un seul match, comme l’a fait Cutter Gauthier avec les Flyers?

L’attaquant américain, qui est né en Suède, sélectionné au cinquième rang en 2022 n’a jamais semblé intéressé à commencer sa carrière à Philadelphie.

Le directeur général de l’équipe, Daniel Brière, n’a eu d’autre choix que de l’échanger aux Ducks d’Aaheim en retour du défenseur Jamie Drysdale et d’un choix de deuxième tour en 2025.

Maxim Lapierre, coanimateur de La Poche Bleue, a analysé la situation au micro de Mario Langlois.

«C’est toujours surprenant. Si je regarde ça comme un coéquipier, père de famille ou entraîneur, ça me dérange énormément. Les jeunes sont un peu trop gâtés d’une certaine façon. 

«Être repêché dans la LNH, c’est un privilège. Ça veut dire que tes parents ont fait des sacrifices, que tu as la santé et que tu as beaucoup de choses de ton côté pour avoir cette opportunité. Tu devrais l’apprécier et porter le chandail puis te la fermer un peu...»

Son acolyte, Guillaume Latendresse, est lui aussi un peu irrité par la situation.

«En ce moment, les Flyers sont chanceux. Cutter Gauthier n’a jamais dit publiquement qu’il ne voulait pas jouer avec eux. Sinon, la valeur aurait diminué de moitié peut-être.

«Viens quand même au camp, viens voir les installations. Mais de dire qu’un jeune ne veut pas jouer pour une organisation, ça devient grave. Surtout que les règles ont changé. Maintenant, à 26 ans, tu peux atteindre l’autonomie complète si tu as commencé à jouer à 18 ans. Tu n’es pas prisonnier de l’organisation. Ils vont te payer des millions pour représenter leur organisation et quelques années plus tard, tu peux dire merci bonsoir, je m’en vais en faire plus ailleurs à Anaheim. Faut respecter les propriétaires et les clubs aussi, de l’autre côté.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Maxim Lapierre

«Le problème, c'est le fait qu'on permet à des jeunes de se battre»
«On a Maxim pour les Rangers et Guillaume pour les Panthers...» -Mario Langlois
«Parfois, ça prend un joueur comme Rempe» -Maxim Lapierre

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Parlons-nous
En direct
En ondes jusqu’à 20:00