Aller au contenu

Une grève en Suède... chez Tesla

Une grève en Suède... chez Tesla
Une borne de recharge Tesla / Getty Images

Au Québec, on le sait, la société est secouée par les grèves dans le secteur public. En Suède, il y a un mouvement de grève dans le secteur privé... chez Tesla.

Jean-François Nadeau commente la situation au micro de Patrick Lagacé. Le chroniqueur voit quelque chose de symbolique dans cette grève.

«Tesla c'est un modèle... Qu'on nous présente, en tout cas, comme un modèle depuis un bon bout de temps. C'est l'enseigne-phare de Monsieur Elon Musk qu'on présente, moi, je pense, à tort, comme une sorte d'humaniste depuis longtemps.

«C'est le même gars qui, en marge de la production de ses véhicules automobiles, a produit il y a quelques années, en tirage limité, des lance-flammes à usage privé. Tu m'expliqueras ce qu'on peut bien faire en société avec un lance-flamme. Pour faire cuire ses steaks, certain. Disons qu'il y a certaines contradictions chez ce personnage qui s'enrichit de plus en plus de façon absolument incroyable.

«Il se retrouve en Suède, où la société, la société suédoise, c'est une petite société. Il s'est retrouvé devant Tesla en disant: Écoutez, moi, je la signerai pas votre entente collective. Pas parce que je ne suis pas d'accord, mais tout simplement par principe idéologique. C'est-à-dire que je suis contre ça, cette organisation-là. Moi, ce que je réclame, c'est de la souplesse, de la souplesse dorsale, de la flexibilité, des gens qui sont capables de s'adapter.

«Alors, qu'est-ce qui se passe en Suède? Les sept usines ou enfin les sept endroits où on a des concessions Tesla: en grève tout d'un coup, parce que Monsieur Musk a refusé de signer leur convention collective.»

Par solidarité, la poste suédoise ne livre plus de courrier chez Tesla...

«Parce qu'une majorité de Suédois comprennent que le modèle suédois tient sur des arrangements entre les employeurs et les syndiqués, qui fait en sorte qu'il y a un équilibre entre ce qui est gagné par les employeurs et ce qui est gagné par les employés aussi. Et quand on remet ça en cause de façon aussi radicale, comme le fait M. Musk, qui est un modèle pour beaucoup de patrons aujourd'hui, partout à travers le monde, la société suédoise dit: «C'est pas le modèle d'entreprise que vous remettez en cause, c'est la société elle-même.»

Les débardeurs ne livrent plus chez Tesla, les électriciens n'arrangent plus les bornes de rechargement...

On écoute Jean-François Nadeau...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Les femmes arbitres représentent moins de 5 % des arbitres d’Hockey Québec
Un lien entre Abraham Lincoln et Joe Biden?
Les guides touristiques étrangers qui parlent du Québec

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00