Aller au contenu
Participation sous une bannière neutre

Paris 2024 : le CIO accepte la participation d'athlètes russes et biélorusses

Paris 2024 : le CIO accepte la participation d'athlètes russes et biélorusses
Thomas Bach / Photo : Aurelien Morissard / The Associated Press

Le Comité international olympique (CIO) a accepté la participation, sous une bannière neutre, d'athlètes russes et biélorusses, aux Jeux olympiques de Paris 2024. 

Cette décision est-elle approuvée au sein de la communauté olympique et à travers le monde? C'est la question sur laquelle se penche Philippe Cantin, chroniqueur et animateur au 98.5, samedi, à l'émission Même le week-end.

«Je pense que de façon générale, dans la famille olympique, c'est approuvé. Pourquoi? Parce que le Comité international olympique et son président Thomas Bach, militent très fort en faveur de cette espèce de compromis depuis des semaines. Ce qu'il faut comprendre, c'est qu'il est lui-même un ancien athlète. C'est un escrimeur. Et puis il a toujours eu beaucoup de répulsion envers les boycottages olympiques. Pour lui, ç'a toujours été une atteinte directe aux droits des athlètes, donc il a voulu toujours défendre la participation des athlètes en disant qu'ils n'ont pas à être responsables des actions de leurs gouvernements.»

Écoutez-le discuter de la réaction qui varie toutefois d'une fédération internationale à une autre...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Cantin

Les propos de Trump, la mémoire de Biden
Peut-on éviter un assaut à Rafah?
Demandeurs d’asile et immigration: pas seulement un problème québécois

Vous aimerez aussi

0:00
6:14
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 04:30