Aller au contenu
Que devrait faire François Legault?

«Faut que tu brasses tes conseillers» -Régis Labeaume

«Faut que tu brasses tes conseillers» -Régis Labeaume
François Legault / La Presse Canadienne

Comment expliquer la dégringolade de François Legault dans les sondages?


Écoutez l'analyse de l'ex-maire de Québec et maintenant chroniqueur à La Presse, Régis Labeaume.


Un sondage de la firme Angus Reid révèle que le premier ministre du Québec a un taux de satisfaction de 31%, le moins élevé parmi tous les premiers ministres des autres provinces. Il y a un an, sa cote était à 57%.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette baisse majeure. Selon Régis Labeaume, le chef de la CAQ est peut-être dû pour un nouveau chef de cabinet, poste actuellement occupé par Martin Koskinen, de qui il est très proche.

«C'est très dangereux un politique d'être fusionnel avec ton chef de cabinet. Il faut que tu sois capable de lui parler à la limite de le changer. Mais ça, il ne le fera pas parce que Koskinen va partir avant, puis il va peut-être le laisser tout seul avec les nouveaux. Moi je pense qu'avant la fin du deuxième mandat, Koskinen va se trouver une belle job quelque part, bien payé pour quelques années...

«Mais il faut que tu brasses tes conseillers. Parce que si tu t'aperçois que tu tombes dans les sondages puis les gens ne comprennent plus, c'est parce qu'aussi t'es mal conseillé, parce qu'à un moment donné, ça va trop vite. En politique, il faut qu'il y ait des gens qui débroussaillent le terrain pour toi, puis qui arrivent avec des options, puis ils disent: "Voici le choix, c'est un, deux ou trois." Alors, quand ils le font mal, tu sais, un politicien, c'est aussi bon que c'est bien entouré. Je l'ai toujours pensé.»

Labeaume mentionne que si les sondages ne s'améliorent pas rapidement, ses successeurs potentiels vont accélérer leur préparation.

«Je l'ai dit juste après les élections, Legault ne reviendra pas pour un troisième mandat. Le seul problème qu'il a actuellement, c'est que s'il fallait que les sondages ne bougent pas, ça va se mettre à grenouiller. Geneviève Guilbault va commencer à s'organiser encore plus.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Des chandails roses visant à sensibiliser contre l’intimidation dans les écoles
«Une vague d'air froid qui arrive à une vitesse hallucinante»
«La vie humaine, aux yeux du système de justice, ne vaut pas grand-chose»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00