Aller au contenu
Chronique économique

Les jeunes auraient de la difficulté à gérer leurs finances personnelles

Les jeunes auraient de la difficulté à gérer leurs finances personnelles
François Gagnon / Cogeco Média

Beaucoup de jeunes auraient de la difficulté à payer leurs dettes et seraient plutôt insouciants de leurs finances, montrait vendredi l'émission J.E à TVA. 

François Gagnon aborde le sujet, dimanche, à l'émission Même le week-end
«La moyenne des cartes de crédit chez les jeunes qui ont fait faillite, c'est autour de 4800. Alors, bien sûr, s'ajoutent d'autres dates là-dedans. J'ai remarqué que beaucoup de jeunes qui ont été insouciants avec leurs finances tout simplement se sont fait prendre par un chum qui gaspillait sans compter.»

Écoutez François Gagnon discuter de façon plus générale, de la mauvaise gestion financière des jeunes...

Autres sujets : 
 - Baisser les impôts, aider moins les entreprises en difficulté et retarder votre retraite cela vous dit ?

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec François Gagnon

Gain en capital: «On fait une grosse tempête dans un verre d'eau»
Situation au Moyen-Orient et en Ukraine: les impacts sur le prix du pétrole
«Ça ne paraît pas bien et les services ne sont pas là»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00