Aller au contenu
Intégration et la francisation

50 000 nouveaux arrivants en 2024 et en 2025 au Québec

50 000 nouveaux arrivants en 2024 et en 2025 au Québec
Débat sur les seuils d'immigration / iStock / Getty Images Plus

Grosse journée quant aux cibles d’immigration au pays alors que le gouvernement du Québec a annoncé mercredi matin que la province accueillera 50 000 nouveaux arrivants en 2024 et en 2025, une cible qui avait fait l’objet de beaucoup de débats.

Du côté fédéral, le ministre Marc Miller a confirmé il y a moins d’une heure que le Canada va plafonner le nombre de nouveaux arrivants à 500 000 par année pour 2026, soit le même objectif que 2025.

Mais avec la crise du logement et la pénurie de main-d’œuvre, des chemises se déchirent à la fois pour une hausse et une baisse des seuils d’immigration.


Écoutez Guillaume Cliche-Rivard, avocat en immigration et député de Saint-Henri–Sainte-Anne pour Québec solidaire, aborder la question au micro de Patrick Lagacé.


On discute notamment des seuils d'immigration, mais aussi de l'intégration et la francisation de ces nouveaux arrivants.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

«C'est là que j'ai réalisé à quel point la musique peut réconforter des gens»
Des fonctionnaires ne veulent pas retourner au bureau trois fois par semaine
«Les patients et les professionnels de la santé ont besoin de plus d'humanité»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à