Aller au contenu
Chronique de Maude Goyer

Vidéo: «J'ai tout mangé tes bonbons d'Halloween, mon enfant...»

Vidéo: «J'ai tout mangé tes bonbons d'Halloween, mon enfant...»
Maude Goyer / Cogeco Média

L’Halloween est dans quelques jours et on sera de nouveau inondé sur les réseaux sociaux par des vidéos dans lesquelles des parents font des blagues à leurs enfants en leur laissant croire qu’ils ont mangé tous leurs bonbons… 

Pourtant, ce genre de tours ne fait pas rire les enfants. Est-ce vraiment une bonne idée de leur faire vivre ça?

Cette blague a été initiée par l’animateur américain Jimmy Kimmel, en 2011.

«Quand il a commencé ça, il y a eu 63 millions de vues lors de la première publication sur YouTube. Depuis, il demande aux parents de lui envoyer des vidéos dans lesquelles ils font semblant d’avoir tout mangé les friandises… Les enfants pleurent, tandis que d’autres deviennent violents.»

Selon Maude Goyer, ce n’est pas une bonne idée, puisqu’un lien de confiance est alors brisé…

Elle a d’ailleurs consulté Solène Bourque, psychoéducatrice, et Nadia Gagnier, psychologue. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Cantin

La banalisation des insultes de Pierre Poilievre
Trois semaines en Asie: «Séoul, c'est immense, mais fantastique»
Propos de François Legault: «Je pense que c'était nettement prématuré»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00