Aller au contenu
Le problème n'est pas le consentement

Peut-on simplifier l'organisation des dons d’organes?

Peut-on simplifier l'organisation des dons d’organes?
Don d'organes / iStock / Getty Images Plus

Les parlementaires viennent de voter à l’unanimité pour la tenue d’une commission parlementaire pour simplifier le don d’organes.

Alors que l’émission Enquête révélait l’année dernière les problèmes du système lors de dons, on réalise aujourd’hui que même si on réussissait à augmenter le nombre d’organes reçus, les hôpitaux ne seraient pas en mesure de les récolter.

Écoutez l'interniste, intensiviste et président de la Mission du Dr Marsolais, Pierre Marsolais, aborder le tout au micro de Patrick Lagacé.

«Quand on voit le consentement comme étant une source de manque d'organes. C'est qu'on n'a pas compris. C'est pas un problème de consentement, c'est un problème de prendre les organes qui sont disponibles.»

On explique que les bons taux de récolte d'organes chez des gens qui malheureusement ont des accidents et chez qui on peut prélever les organes, surviennent lorsque les hôpitaux ont de bonnes infrastructures pour avoir un lit, avoir du personnel, etc.

«Il n'y a pas seulement les règlements, les infrastructures, il y a aussi l'humain, l'éducation.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

La présidence hongroise de l'UE aura pour slogan «Make Europe great again»
La Louisiane impose l'affichage des dix commandements dans chaque classe
La crème solaire est-elle vraiment nocive pour le corps?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00