Aller au contenu
Chronique de Catherine Beauchamp

Testament de Denys Arcand: «Le film se tient plus ou moins»

Testament de Denys Arcand: «Le film se tient plus ou moins»
La chroniqueuse Catherine Beauchamp / Cogeco Média

Le plus récent film du réalisateur québécois Denys Arcand, intitulé Testament, prendra l’affiche le 5 octobre. 

La première présentation médiatique a eu lieu lundi à la Place des arts, à Montréal.

Le long métrage raconte l’histoire d’un homme, Jean-Michel Bouchard (incarné par Rémy Girard), qui habite dans une résidence pour aînés. 

«Il a un perdu le goût de vivre. Cette résidence sera prise d’assaut par des manifestants autochtones qui militent contre la présence d’une peinture d’époque qui est l'intérieur du bâtiment. Tout ça va monter en épingle. Denys Arcand, qui est un cinéaste que j'aime beaucoup, signe une œuvre dans laquelle s’entassent plusieurs histoires. Il parle de différentes thématiques, dont le manque de respect envers les aînés, des wokes, des femmes qui prennent la place des hommes dans la sphère publique, de la place de la culture qui est en train de disparaître. […] Le film se tient plus ou moins.» 

Écoutez l’intégralité des commentaires de la chroniqueuse Catherine Beauchamp, à l'émission de Patrick Lagacé. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Aide médicale à mourir: «Ça appartient à chacun»
«J'avais déjà le souci de l'international avec mes lectures de Tintin»
«C'est là que j'ai réalisé à quel point la musique peut réconforter des gens»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Football des Alouettes
En direct
En ondes jusqu’à 23:00