Aller au contenu
Conquête de 1993

«Serge Savard avait calmé l'atmosphère dans le vestiaire» -Guy Carbonneau

«Serge Savard avait calmé l'atmosphère dans le vestiaire» -Guy Carbonneau
Serge Savard / PC/Graham Hughes

Parfois, la rencontre d'un grand joueur quand tu es un jeune t'aide pour la suite.

Ce fut un peu le cas pour Guy Carbonneau qui a côtoyé Serge Savard quand il était directeur général des Canadiens de Montréal.

«Serge, c'est une personne qui est calme, qui a un bon jugement au niveau du sport.»

«On parle beaucoup de la coupe Stanley de 1993, mais après les deux premiers matchs contre les Nordiques de Québec qu'on avait perdus, c'est vraiment lui qui avait calmé l'atmosphère dans le vestiaire avec son petit discours. C'est une personne qui a eu une très belle carrière, qui a gagné.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Yanick Bouchard

«Slafkovsky, c’est le gars qui fait le gros du travail» -Stéphane Waite
«Tu ne peux pas prendre une punition en zone offensive...» -Martin St-Louis
«J'ai aimé notre engagement et notre patience» -Martin St-Louis

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00