Aller au contenu
Projet de loi 23

«Les pouvoirs du ministre vont trop loin pour nous» -Nicolas Prévost

«Les pouvoirs du ministre vont trop loin pour nous» -Nicolas Prévost
Le ministre Bernard Drainville / PC/Jacques Boissinot

C'était le début, jeudi, de la commission parlementaire portant sur le projet de loi 23.

Ce projet porte sur la réforme qui donne, notamment au ministre de l’Éducation, le pouvoir d’annuler les décisions des centres de services scolaires du Québec, de nommer leurs directeurs généraux et d’avoir son mot à dire sur la formation continue des enseignants.

Associations, syndicats, organismes et experts invités viendront déposer leur mémoire et défileront à l’Assemblée nationale jusqu’à mardi.

Nicolas Prévost, président de la Fédération québécoise des directions d’établissements d’enseignement, vient expliquer sa position au micro de Philippe Cantin.

«Nous, on accueille assez positivement le projet de loi 23, mais quand même avec certaines nuances qui sont importantes, entre autres, sur le mécanisme du suivi et les pouvoirs du ministre qui vont trop loin pour nous.»

«Si le ministre se base sur des choses qui sont léglislatives, on n'a pas de problème. Mais dans le projet de loi, on peut lire que ça peut aller «jusqu'à la satisfaction ou non du ministre.» Là, nous, on ne veut pas aller dans ce sens-là.»

On écoute Nicolas Prévost...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Cantin

Conflit israélo-palestinien: Nétanyahou dissout son cabinet de guerre
Des suggestions de séries télé pendant la canicule
Mussolini, Scurati et l'extrême-droite en France

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 04:30