Aller au contenu
De retour à Montréal

«J'étais fier de ne pas avoir lâché» -Vincent Desharnais

«J'étais fier de ne pas avoir lâché» -Vincent Desharnais
Vincent Desharnais et Kailer Yamamoto à la fin d'un match contre les Kings de Los Angeles, durant les séries 2023. / The Associated Press

Les Oilers d'Edmonton ont été éliminés par les Golden Knights de Las Vegas, dimanche. Le défenseur québécois Vincent Desharnais, qui a participé avec le club aux séries éliminatoires 2023 de la LNH, partage ce qu'il a ressenti à au terme du dernier duel.

Au micro de Mario Langlois, jeudi soir, il raconte les embûches auxquelles il a fait face cette année. Il a notamment subi deux opérations la main au cours de celle-ci.

Le joueur souligne notamment que lorsqu'il était dans son vol de retour vers Montréal, il réfléchissait à l'ensemble de sa saison. 

«Si tu m'avais dit que j'allais jouer avec les Oilers, 35 matchs, et ensuite 12 matchs en séries, je ne t'aurais jamais cru. J'étais fier de ne pas avoir lâché face aux différentes épreuves.»

Vincent Desharnais aborde aussi l'importance d'apprendre à ne pas concentrer son énergie sur les aspects dont il n'a pas le contrôle : «J'essaie de voir les choses positivement, et c'est ce sur quoi j'ai travaillé dans les dernières années.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Mario Langlois

La transformation de Cody Fajardo
«Tout d'un coup, sa job de rêve se libère» -Bruno Gervais
«La confiance, c'est sûr que ça se transporte» -André  Tourigny

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Balados du dimanche
En direct
En ondes jusqu’à 20:00