Aller au contenu
Rôle de présidente du Conseil du trésor

«J'y vois un fil conducteur avec ce que j'ai fait toute ma vie» -Sonia LeBel

«J'y vois un fil conducteur avec ce que j'ai fait toute ma vie» -Sonia LeBel
Evelyne Audet, Jeffrey Subranni, Sonia LeBel et Philippe Léger / Cogeco Média

Chaque semaine l'équipe de Même le week-end reçoit un invité spécial et le soumet à une série de questions avant de le recevoir comme membre du Club.

Ce dimanche, c'est Sonia LeBel, présidente du Conseil du trésor et députée de Champlain pour la Coalition avenir Québec (CAQ), qui est l'invitée de l'équipe.

Elle discute de son expérience en tant que procureure en cheffe de la commission Charbonneau en 2012 et de l'impact de cette notoriété soudaine sur sa vie.

«Anecdote, moi puis Denis Gallant, les deux procureurs principaux de la commission à ce moment, ça a pris quelques semaines avant qu'on réalise à quel point il y avait un engouement [envers la commission Charbonneau]. Nous sommes allés manger ensemble au centre-ville de Montréal et s'est rendu compte que les gens nous regardaient. Ça a été quelque chose à apprivoiser parce qu'on faisait tout simplement notre travail à la commission comme je l'ai fait pendant 20 ans la couronne des procès.»

Cette notoriété lui a d'ailleurs permis de faire une transition vers la politique, un avenir qu'elle n'avait pas du tout envisagé au départ. C'est l'équipe de François Legault qui l'a approchée pour lui oproposer de rejoindre ses rangs.

«Ça a pris huit mois avant que j'accepte. Ma condition c'était que je n’allais pas là pour être dans une pouponnière à candidats. Mais, à force de côtoyer le caucus de députés, de travailler avec eux, d'être une conseillère en coulisses, j'ai découvert un monde et des gens qui m'ont convaincue de me présenter avec eux.»

C'est par la suite qu'elle est devenue présidente du Conseil du trésor, un travail qui lui a fait découvrir une passion. 

«Ce n’est pas très loin de ce que je faisais. J'y vois un lien, un fil conducteur avec ce que j'ai fait toute ma vie, c'est-à-dire représenter une institution. Le trésor et la justice sont peut-être les deux ministères les moins partisans et les moins politiques du gouvernement, parce qu'ils ont la tâche d'être des garde-fous, des filets de sécurité, que ce soient les filets de sécurité constitutionnels ou le filet de sécurité budgétaire et de cohérence gouvernementale.»

Écoutez Mme LeBel discuter également de son rôle dans les négociations collectives et de la conciliation travail-famille en politique.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Evelyne Audet

Gabrielle Carle fera partie de la formation canadienne aux Jeux de Paris
Le Canada s’incline devant l’Uruguay et termine au pied du podium
La bonne entente entre voisins, que dit la loi?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le midi
En direct
En ondes jusqu’à 15:00