Aller au contenu
La revue de presse d'Élisabeth Crête

«On vit de plus en plus dans une société qui est faite pour deux»

«On vit de plus en plus dans une société qui est faite pour deux»
Élisabeth Crête / Cogeco Média

Un sondage publié dans Le Journal de Montréal révèle une anxiété financière élevée chez les Québécois, avec près d'une famille sur deux craignant de manquer d'argent.

58% des répondants affirment vivre de paie en paie et le tiers disent n'avoir aucun coussin financier.

Est-ce que la vie est devenue trop chère pour vivre seul ? 

«Il fut une époque où quand les gens se séparaient, il y en avait un des deux qui souvent était capable de racheter la portion de l'autre sur la maison. Maintenant, les maisons coûtent 500 ou 600 000 $ et personne ne peut acheter ça tout seul. Oui, il y en a, mais c'est exceptionnel […] je trouve qu'on vit de plus en plus dans une société qui est faite pour deux. Alors ça fait en sorte que vous devez connaître des gens autour de vous qui avant de se séparer, vont y penser à deux fois, puis ils vont se demander : ''Est-ce que j'ai les moyens de me séparer présentement?'' Est-ce que ça fait en sorte que des gens restent dans des ménages où ils ne sont pas nécessairement satisfaits, car ils n'ont pas les moyens de quitter ce ménage-là? C'est extrêmement triste.»

Autres sujets abordés

  • Opération Sentinelle : des restaurants fermés en plein Grand Prix par le Service des incendies de la Ville de Montréal
  • Le report des travaux dans le Tunnel Louis Hippolyte-La Fontaine
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Élisabeth Crête

Les chroniques les plus mémorables de Frédéric Labelle et Élisabeth Crête
Un jeune auditeur nous parle de son départ de la maison familiale
«On dirait qu'on pardonne un peu tout à Christian Dubé»-Antonine Yaccarini

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 03:00