Aller au contenu
Les insolvables en hausse au premier trimestre

«Si la tendance se maintient plusieurs vont devoir déclarer faillite»

«Si la tendance se maintient plusieurs vont devoir déclarer faillite»
François Gagnon / Cogeco Média

Le chroniqueur François Gagnon discute de l'augmentation des insolvables au premier trimestre, dimanche, à l'émission Même le week-end

«Là, on revient au niveau prépandémie, avec les difficultés financières de plusieurs, malheureusement, en raison des taux hypothécaires élevés, des prix de location en hausse, des loyers extrêmement chers, du prix des produits de première nécessité en forte hausse. Heureusement, même s'il y a eu 14 % d'augmentation au cours du premier trimestre par rapport au dernier de 2023, il n'en demeure pas moins que les gens ont majoritairement réussi  à faire des propositions de consommateurs. Mais, si la tendance se maintient, malheureusement, il y en a plusieurs qui vont devoir déclarer faillite.»

Aussi dans cette chronique :

  • Combien d'argent nous faut-il pour bien vivre ?
  • Poste Canada devra prendre un tournant majeur face à une perte de 3 quarts de milliards de dollars en 2023...
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec François Gagnon

Situation au Moyen-Orient et en Ukraine: les impacts sur le prix du pétrole
La fluctuation des prix de l'essence selon les tensions géopolitiques
«Ça ne paraît pas bien et les services ne sont pas là»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30