Aller au contenu
Envoi d'armes américaines vers Israël

«On soupçonne des crimes de guerre»

«On soupçonne des crimes de guerre»
Le président américain, Joe Biden / Jemal Countess / Stringer / Gettyimages

De plus en plus de voix s'élèvent pour dénoncer de possibles crimes de guerre faits par l'armée israélienne avec des armes américaines. On demande à ce que les autorités américaines cessent d'envoyer immédiatement des armes vers l'État hébreu. 

Ces sorties publiques d'Amnistie internationale et des fonctionnaires du Département d'État font écho à l'enveloppe de 26 milliards $ envoyée par les États-Unis à leur allié, Israël. 


Écoutez Valérie Beaudoin au micro de Patrick Lagacé sur le sujet, lundi à l'émission Le Québec maintenant. 

«On soupçonne peut-être des crimes de guerre et peut-être qu'il y a des armes américaines ont été utilisées. De l'autre côté, Amnestie Internationale dit un peu la même chose. Alors, est-ce que c'est vrai? On n'a pas encore le rapport final, mais Biden s'est vraiment engagé. Il a dit qu'il voulait prouver au Congrès que ses armes, peu importe qu'on les donne pour l'Ukraine ou Israël, ne sont pas utilisées pour des crimes de guerre. Donc, comment tu fais pour déterminer ça? Est-ce que tu prends la parole de Netanyahou? Est-ce que tu prends la parole d'un organisme indépendant? Qu'est-ce que tu fais alors? C'est une position assez assez intenable pour pour Biden.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Comment se sent un médecin lorsqu'il perd un patient?
«Des propriétaires ont le talent pour éviter de respecter la loi» -Diane Lemieux
Les «disgracieuses», un nouveau livre signé Claudia Larochelle

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00