Aller au contenu

«On est vraiment dus pour une réforme de notre système de psychiatrie légale»

«On est vraiment dus pour une réforme de notre système de psychiatrie légale»
Patrick Lagacé / Cogeco Média

Les audiences publiques de l’enquête publique portant sur le décès de Maureen Breau se poursuivent jusqu’à la semaine prochaine au palais de justice de Trois-Rivières. Hier, ce sont les policiers qui ont participé à l’intervention du 27 mars 2023 à Louiseville qui ont témoigné. 

Écoutez Dr Mathieu Dufour, psychiatre légiste et chef du département de psychiatrie à l'Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel, aborder cette situation au micro de Patrick Lagacé.

Il y a trois semaines, Dr Mathieu Dufour y a aussi pris part pour aborder les différences entre le Québec et l’Ontario par rapport à la santé mentale. 

«On a de l'amélioration à faire dans notre système de psychiatrie légale, il y a eu des manquements, pas juste avec le cas de Isaac Brouillard Lessard (son assaillant), mais avec d'autres qu'on a vus dans les médias», dit Dr Dufour.

«Puis, je pense, on est vraiment dus pour une réforme de notre système de psychiatrie légale. Puis ça tombe bien parce que le ministère a justement demandé à Pinel à ce qu'on puisse coordonner cette réforme-là. Donc, on a beaucoup d'idées d'amélioration du système. Par exemple, présentement, on a des hôpitaux désignés, on en a plus que 45 à travers le Québec. C'est probablement un peu trop. Donc, on ne concentre pas assez l'expertise. On a peut-être pas assez de ressources pour pouvoir suivre nos patients sur la santé. Donc, on aimerait ça en avoir un peu moins, comme le système en Ontario ou qui sont un peu plus concentrés. Et il y a plus de ressources pour le suivi de ces patients.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

On donne des fleurs aux hommes ou pas?
Des bracelets pour illuminer la foule du Centre Bell, samedi
La revue de presse - désopilante - de Rodolphe Husny

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 03:00