Aller au contenu

Trois ans pour faire réparer leur maison Bonneville

Trois ans pour faire réparer leur maison Bonneville
Une maison en construction / Getty images/vitranc/E+

Il aura fallu trois ans pour que les maisons Bonneville corrigent des vices de fabrication sur la maison d’un couple qui avait acheté une maison préfabriquée. Un reportage sur leur situation sera présenté à La Facture, mardi soir. 

Écoutez Annie Hudon-Friceau, journaliste de l’émission La Facture qui a piloté ce reportage, et Yvan Caron.

Le couple en question vit toujours dans un chantier plus de trois ans après la livraison, car l’entreprise a longtemps refusé d'exécuter certains travaux exigés dans une décision de la Garantie de Construction Résidentiel (GCR). 

«La maison a été livrée un 18 décembre, mais les travaux de finition de la toiture n'ont pas été faits sur le coup. Donc, la maison a été livrée et a été laissée là pendant deux semaines avec les papiers d'emballage. Ça venait en deux modules, deux modules côte à côte qui étaient assemblés sur le chantier. Et donc les travaux de finition de la membrane n'ont pas été faits cette journée-là, ce qui fait en sorte qu'il y avait seulement les pellicules de plastique qui recouvraient la maison», explique la journaliste. 

Étant donné qu’en Mauricie, à ce moment, des pluies imposantes sont tombées, il y a eu infiltration d’eau dans la cuisine. 

«Ils ont quand même emménagé dans la maison en février et ils ont découvert d'autres anomalies. Alors, ils ont demandé à la maison Bonneville de venir corriger certaines choses qui ont été faites, mais ils n’étaient toujours pas satisfaits.»

La suite de l’histoire ici…

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

C'est la semaine des bières de micro du Québec
Déshériter ses enfants volontairement ou non: un sujet polarisant
Nicki Minaj arrive sur scène avec trois heures de retard au Centre Bell

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00