Aller au contenu
Dons à l'égard des partis

La CAQ renonce au financement populaire: «Ça m’apparaît une décision impulsive»

La CAQ renonce au financement populaire: «Ça m’apparaît une décision impulsive»
Le chroniqueur Philippe Cantin / Cogeco Média

La Coalition avenir Québec (CAQ), qui était engluée dans des histoires peu orthodoxes de dons politiques, a confirmé jeudi qu'elle renonce au financement populaire de son parti. Le chef caquiste et premier ministre, François Legault, en a fait la confirmation lors d'une conférence de presse à l'Assemblée nationale.

Payer 100 dollars pour rencontrer un ministre lors d’un cocktail, voilà le genre de stratégie, non-illégale, à laquelle se prêtaient certains élus de la CAQ.

Agacé par les nombreux commentaires à l’endroit de son parti, depuis plusieurs jours, le premier ministre a déclaré que le financement populaire de la CAQ est terminé. 


Écoutez le chroniqueur Philippe Cantin qui parle avec l’animateur Patrick Lagacé de cette volte-face de François Legault au sujet des dons populaires.


«C’est un peu la nouvelle façon de procéder de François Legault, quand les choses vont mal pour lui. Ça m’apparaît une décision impulsive. [...] Du moins, on sait que cela a été auparavant discuté par les instances puisqu'il y a eu un caucus des députés caquistes.»

La CAQ se privera ainsi de revenus substantiels issus des dons populaires.  

Cela dit, c’est la formation qui reçoit le plus d’argent du Directeur général des élections du Québec. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Cantin

«On s'imagine mal la pression qu'un athlète subit lorsqu'il prend la parole»
«C'est un temps très, très difficile pour les partis au pouvoir»
Mussolini, Scurati et l'extrême-droite en France

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 07:00