Aller au contenu
Documentaire Jumeaux Disparus

Ces femmes convaincues de s'être fait enlever un jumeau à l'accouchement

Ces femmes convaincues de s'être fait enlever un jumeau à l'accouchement
Même le week-end / Cogeco Média

Dans les années 70, certaines femmes enceintes de jumeaux se sont fait dire, après un accouchement sous anesthésie, qu'il n’y avait finalement qu’un seul bébé. Plusieurs d'entre elles sont persuadées qu'il y avait bel et bien un autre bébé et qu'il leur a été enlevé.

C’est l'objet de la série documentaire Jumeaux Disparus diffusée les vendredis sur Canal D. Frédéric Geiling, réalisateur du documentaire Jumeaux Disparus, discute de l'expérience de ces femmes, samedi, à l'émission Même le week-end

«C'est une spécialiste en gémellité qui faisait des études et qui est tombée sur ces cas-là. Elle nous a contactés en disant qu'il y avait quelque chose de vraiment louche, et qu'il faudrait creuser un peu», explique-t-il.

Écoutez Frédéric Geiling discuter des femmes qui accouchaient dans des conditions différentes à l'époque et qui favorisaient ce genre d'enlèvement...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Élisabeth Crête

Société distincte : «Une série qui navigue entre le réel et le surréel»
Les chroniques les plus mémorables de Frédéric Labelle et Élisabeth Crête
Les femmes en radio: «Pour être égale, il faut être meilleure»-Lise Lapointe

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 07:00