Aller au contenu
L'importance du tramway pour Québec

«Voyez-vous Montréal sans métro?» -Bruno Marchand

«Voyez-vous Montréal sans métro?» -Bruno Marchand
Le maire de Québec, Bruno Marchand / La Presse Canadienne

Le maire de Québec a toujours du mal à digérer que son projet de tramway à 8,4 milliards de dollars ait été écarté par le gouvernement de François Legault.


Écoutez Bruno Marchand discuter de la saga du tramway, de la venue des Kings, de l'improbable retour des Nordiques et de sa relation avec François Legault.


Le plan de Bruno Marchand est pour l'instant au rancart et le mandat, plus large, du projet de transport structurant de Québec a été confié à la Caisse de dépôt et placement.

«La Caisse de dépôt, son objectif, c'est de faire du profit. C'est correct. On souhaite ça. Mais son but, c'est de faire du profit. Alors quand elle regarde un projet, elle va regarder pour faire du profit. Si on construit une école pour faire du profit, est-ce qu'on la construit pareil? Si on construit une bibliothèque, pour faire du profit, est-ce qu'on la construit pareil?»

«Le problème, c'est que si c'est le seul objectif ou c'est le premier objectif, ça veut dire qu'on passe à côté de plein de choses. Ça veut dire qu'on passe à côté du développement d'une ville parce qu'il y a des endroits où présentement, ça ne fait pas de profit. Mais on va être capable de développer des nouveaux quartiers à proximité de la ville où les gens vont pouvoir se déplacer par transport collectif, en faire des quartiers intéressants. Ça veut dire qu'on sous-estime l'impact que ça peut avoir sur la communauté, sur l'univers économique.»

«Il y a des choses dans une communauté qui ne doivent pas servir à faire du profit. On a construit l'autoroute, on a élargi l'autoroute Henri IV à Québec, elle coûte 300 millions. Est-ce qu'on fait du profit avec ça? La réponse est non. Le gouvernement du Québec a décidé de le faire. Pourquoi? Parce qu'il jugeait que ça améliorait la fluidité. C'était important pour les gens de Québec. Ce sont des objectifs différents.»

Avec un peu de recul, Bruno Marchand croit-il que la CAQ a déjà vraiment voulu et souhaité la venue du tramway à Québec?

«On l'a senti plus fort que d'autres à certaines périodes. À certains moments, certains acteurs, certains ministres étaient plus à la défense du projet. Mais moi, je pense que comme n'importe quel projet, il y a un coût. Mais une fois qu'on l'a fait, c'est ça. Des villes européennes, des villes américaines l'ont fait. On revient un peu en arrière. Voyez-vous Montréal sans son métro? Non, mais il y a du monde qui était contre au début. Il y a plein de monde qui était contre au début.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Les synopsis de films résumés par MC Gilles
Le ministre Fitzgibbon blâme de nouveau les journalistes
«La vie humaine, aux yeux du système de justice, ne vaut pas grand-chose»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00