Aller au contenu
Analyse de Richard Fadden, ancien patron du SCRS

Les relations Canada-Inde au point neutre

Les relations Canada-Inde au point neutre
Des manifestants protestent contre la mort de Hardeep Singh Nijjar. / La Presse Canadienne

Le premier ministre Justin Trudeau a lancé une bombe diplomatique, lundi, quand il a révélé que l’Inde a été impliquée dans l’assassinat d’un citoyen canadien de confession Sikhe, en sol canadien. Ses affirmations étaient alors basées sur des informations crédibles des services de renseignements canadien. Les relations Canada-Inde étaient déjà froides, elles sont désormais au point neutre.

Hardeep Singh Nijjar militait ouvertement pour la création d’un État sikh en Inde.  


Écoutez Richard Fadden, ancien patron du Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) au micro de l’animateur Patrick Lagacé. 


Ce dernier tente d’expliquer comment les choses se sont déroulées…

«Les premiers ministres ont tendance à avoir un seuil assez élevé avant d'accepter les renseignements comme justification pour une action. Alors, si j'avais à deviner, je dirais qu'il y a eu quelques réunions entre le premier ministre, son personnel ainsi que ceux du SCRS et de la GRC, pour pouvoir vérifier, dans la mesure du possible, la véracité de ces informations.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Le bien-cuit de Philippe-Audrey Larrue Saint-Jacques
Vindredi groovy, spécial dernière de Patrick Lagacé
«On pouvait prendre le temps de développer les choses» -Le Dr Alex Carignan

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 00:00