Aller au contenu
Stage avec la NASA sur une île du Nunavut

«Je suis allé dehors en combinaison et j'étais complètement sans mots»

«Je suis allé dehors en combinaison et j'étais complètement sans mots»
Patrick Lagacé / Cogeco Média

Mathieu Gagnon, un jeune étudiant de Saint-Eustache, est de retour d’un stage de trois semaines sur une île du Nunavut avec la NASA, soulignait vendredi un article du Journal de Montréal. 

Patrick Lagacé donc invité vendredi, cet étudiant au baccalauréat en génie électrique à l’École de technologie supérieure (ÉTS) à Montréal, qui est le seul Canadien ayant eu la chance de participer à cette mission.  

Il souligne d'entrée de jeu les conditions sur les lieux, très similaires à celles sur Mars.

«Donc c'est intéressant pour tout ce qui est de faire des tests d'équipement. Le projet, c'est de se rendre sur l'île et chaque année, c'est des technologies différentes qui testent. Cette année, c'était tester des combinaisons spatiales et des concepts de rovers.»

«Là-bas c'est vide, il n'y a rien, je suis sorti en combinaison et j'étais complètement sans mots..»

Écoutez-le comment il est parvenu à se joindre à la mission en tant que stagiaire...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

«II a l'air de se magasiner un séjour en prison, Donald Trump!»
«Ma fille ne supporte pas les publicités à la télé»
Le défi d'élever ses enfants en ville

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00