Aller au contenu

«Fabriquer des logements, ça prend plusieurs années» -Jean-Philippe Meloche

«Fabriquer des logements, ça prend plusieurs années» -Jean-Philippe Meloche
Patrick Lagacé / Cogeco Média

Le 24 août 2021, l'équipe du Québec maintenant recevait Jean-Philippe Meloche, un professeur en aménagement du territoire, pour parler des promesses du gouvernement fédéral pour alléger la crise du logement.

Exactement deux ans plus tard, non seulement la crise ne s’est pas résorbée… elle est pire que jamais. Patrick Lagacé refait le point sur la situation avec ce même expert. 

«C'est un problème dont on parle depuis plusieurs années et la situation semble s'aggraver d'année en année parce que tous les voyants sont au rouge. Il y a beaucoup de facteurs qui vont dans la même direction et ils sont difficiles à renverser.»

Cela dit, dans la réalité, est-ce que le fédéral a beaucoup de leviers pour qu'on ait plus d'unités de location et plus d'unités résidentielles?

«Ce n'est pas évident. Ce n'est pas comme imprimer de l'argent. Quand on est en crise financière, on peut toujours tirer sur des leviers très rapidement, mais là, fabriquer des logements, ça prend plusieurs années. Des stimulations, le temps que ça se mette en place, que ça s'active, les résultats, on va les voir dans plusieurs années. Donc, même ce qui aurait été fait il y a deux ans, on n'en verrait pas le résultat aujourd'hui.»

Le professeur note aussi qu'il y a des «réglementations très strictes dans nos municipalités qui font en sorte qu'on empêche de construire sur une bonne partie du territoire, parce que des gens ne veulent pas que l'on construise proche de leur maison.»

On écoute Jean-Philippe Meloche...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

«Ma fille ne supporte pas les publicités à la télé»
Deux phénomènes astronomiques à voir
Stopper l’exode de travailleurs de la santé de l’Outaouais vers l’Ontario

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00