Aller au contenu

Les feux de forêt expliqués par la science

Les feux de forêt expliqués par la science
Un feu de forêt en activité. / Getty Images

Le Québec n’a jamais été frappé pour autant de feux de forêt. Il y a des faits scientifiques qui s’y rattachent. C’est pas de la fiction… Et sûrement pas une théorie complotiste.

Yan Boulanger, chercheur en écologie forestière chez Ressources naturelles Canada, a profité de la situation pour se manifester sur Twitter. Au micro de Patrick Lagacé, il commente l'étendue des dégâts et ce qui explique la prolifération des feux de fôrets.

«On est présentement à 515 000 hectares (brûlés). La plus grosse année avant, dans la zone de protection intensive, c'était en 2005, à 386 000, je crois. Donc, on est déjà vraiment haut et on est juste rendu au mois de juin.»

Pour ce qui est des causes, il explique le contexte.

«En mai, on a eu des températures vraiment très chaudes, surtout dans la dernière semaine. Ça a été précédé par un mois de mai où le déficit de précipitations était très important dans certaines régions. [ ...] Ç'a été suivi par le passage de plusieurs orages qui ont laissé la foudre faire leurs dégâts. La foudre a allumé plus de 100 incendies.»

On l'écoute...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

«Elle vit ça dans la solitude quand même» -Jean-Philippe Dion
La Cour suprême américaine rejette une plainte
«On ne contrôle pas ce que font les organisations de nos données»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La Poche Bleue
En direct
En ondes jusqu’à 21:00