Aller au contenu
Explosion des coûts

Voici pourquoi François Legault aurait abandonné le projet de la Coupe du monde

Voici pourquoi François Legault aurait abandonné le projet de la Coupe du monde
Jeremy Filosa / Cogeco Média

Mercredi matin, le journaliste de La Presse Alexandre Pratt écrivait que François Legault aurait abandonné le projet de la Coupe du monde, car ça devenait trop coûteux.

Selon ses informations, les coûts de 150M$ auraient à un moment donné doublé. Se retrouvant à ce moment en face de la pandémie de COVID-19, le premier ministre aurait alors senti que le montant des coûts était trop élevé pour ce qui devait être trois matchs à l’époque. Aujourd’hui, on comprend que l'événement aurait plutôt amené six rencontres dans la métropole. On parlait de 300M$ de dépenses, et 200M$ américains de recettes, en plus du fameux dossier du vacuum événementiel.

Écoutez Jeremy Filosa aborder le tout avec Patrick Lagacé en plus de revenir sur les rumeurs à l’effet que la MLS tenterait tout pour faire venir Lionel Messi cet été et les «très très minces chances» de le voir aboutir à Montréal, de même que le malaise de Martin St-Louis concernant l'entrée en scène de Sean Farrell dans l'alignement mardi soir.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Roch Voisine, Catherine Beauchamp et la chanson Hélène
Hélène: «Je l'aime encore, même 35 ans plus tard» -Roch Voisine
La limite de vitesse à 110 km/h sur les autoroutes d'Ontario

Vous aimerez aussi

0:00
16:45
0:00
13:44
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les grands titres
En direct
En ondes jusqu’à 05:30