Aller au contenu
Agressions sexuelles d'un père sur ses enfants

Déchéance parentale: «Je comprends madame, mais monsieur a encore des droits...»

Déchéance parentale: «Je comprends madame, mais monsieur a encore des droits...»
Patrick Lagacé / Cogeco Média

Est-ce qu’un père de famille coupable d’avoir agressé sexuellement ses enfants peut conserver un lien avec eux et même garder son autorité parentale?

Logiquement non. Mais dans les faits, le concept de déchéance de l’autorité parentale est loin d’être un fait acquis dans notre système de justice.

Alors qu’il a consacré deux textes dans le quotidien La Presse dans les derniers jours, Patrick Lagacé aborde le tout au micro avec Isabelle, la mère qui a été au coeur de ses articles.

Écoutez-la aborder tout d’abord le choc qui lui a permis de découvrir l’horreur que ses enfants subissaient et ensuite le combat qui s’est poursuivi devant les tribunaux pour le dépouiller de son autorité parentale.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

C'est le temps de préparer son jardin
Une pétition contre les propos misogynes d'Harrison Butker
Le fédéral s’apprête à larguer le système de paie Phénix

Vous aimerez aussi

0:00
2:13
0:00
3:44
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 18:00